« Pour retrouver rapidement et durablement l’équilibre du bien-être, vous avez besoin de calme pour maintenir un haut niveau de santé »

Qu’est-ce que le stress :

Il s’agit d’un ensemble de réactions émotionnelles, psychiques et physiologiques de notre organisme en réponse à une agression subie, à une pression ou à une situation inhabituelle voire particulièrement stressante via des facteurs de stress, les stresseurs. Ce sont ces réactions qui nous plongent dans un état dit de stress, qui est à distinguer de l’anxiété qui est une émotion.

Par ailleurs, il a été démontré qu’un état chronique de stress, chez l’adulte, était le plus souvent la conséquence d’un état anxieux sous-jacent.

 

Vous subissez le stress par des épisodes stressants de courtes durées, ou pire encore, un état de stress ou d’anxiété commence et envahit votre quotidien, ce qui devient chronique et donc pathologique.

 

Votre santé et bien-être global est rattaché au stress qui en plus sécrète des molécules chimiques nocives pour nos cellules.

Retrouver le calme, du corps et de l’esprit rapidement n’est pas une option mais une obligation si vous souhaitez maintenir un haut niveau de santé.

Comme le proverbe le dit « une fois n’est pas coutume » mais lorsque le stress dure et perdure, il entraine un déséquilibre profond de votre santé.

Quelles sont les sources ou les causes du stress :

Les sources de stress de la vie moderne sont de plus en plus nombreuses et permanentes car les sujets d’inquiétude sont indénombrables :

 

  • Vous-même ;
  • Votre famille ;
  • L’avenir ;
  • Le présent ;
  • Le travail ;
  • Les maladies ;
  • La politique ;
  • La compétition sportive ;
  • La compétition professionnelle ;
  • Le perfectionnisme ;
  • L’approche d’examen ou d’un entretien ;
  • Une présentation orale devant un public ;
  • Une réponse à un certain danger ;
  • Confrontation à des situations violentes, abusives ;
  • Situations conflictuelles (divorce) ;
  • Situations ou épisodes traumatiques (catastrophe naturelle, incendie, attentat …);
  • Evénements passés traumatisants, stress post-traumatique 

           (décès, accident, maladie..) ;

  • Le tabagisme ;
  • L’utilisation de substances illicites ;
  • L’alimentation ;
  • Une pression routinière, au travail, à l’école, dans la famille ;
  • Des responsabilités ;
  • Un changementsoudain et imprévu (déménagement ;
  • Un changement de travail ;
  • Accident de parcours ;
  • L’alcool et le tabac ;
  • Augmentation des gestes et des comportements violents ;
  • Eviction des relations sociales ;

Quelles sont les personnes touchées par le stress :

 

Comme vous l’avez compris, toutes les situations citées ci-dessus font partie de la vie courante du monde moderne.

Toutes les personnes peuvent être concernées par le stress mais chaque individu a des capacités différentes à gérer et absorber le stress et l’intensité de ce stress sera donc variable.

Les personnes dépressives et anxieuses sont notamment plus à risque de faire face au stress quotidien.

 

Quelles sont les étapes du stress :

La phase d’alerte ou stress aigu, normal :

L’organisme se met en réaction réflexe et le cerveau aussi. Le système nerveux sympathique prépare le corps à l’action puisque dans cette situation le cortex frontal (gestionnaire de l’analyse et des décisions) n’est plus prioritaire.

 

  • L’hormone noradrénaline, stimule les organes (cœur, vaisseaux, muscles, etc.) ;
  • Libération d’adrénaline par les glandes surrénales ;
  • Accélération des rythmes respiratoire et cardiaque ayant pour objectif de mieux oxygéner les organes ;
  • Dilatation des bronches et des pupilles ;
  • Augmentation de la transpiration ;

 

Le stress devient problématique et a des conséquences négatives lorsque nous dépassons cette phase d’alerte et que notre état de tension se prolonge. Des évènements stressants qui s’accumulent ou se répètent, l’impossibilité de réagir ou de lâcher prise, nous empêchent de retrouver notre équilibre.

Deux autres phases succèdent alors à la phase d’alerte :

La phase de résistance :

 

La phase d’alerte demande une mobilisation importante de l’organisme :

  • Diminution du rythme cardiaque par le biais du système nerveux parasympathique ;
  • Diminution de la tension artérielle par le rythme respiratoire ;
  • Sécrétion d’hormone corticotrope (ACTH) par l’hypophyse puisque l’hypothalamus du cerveau produit de la corticolibérine (CRH)
  • Le sang transport l’hypophyse jusqu’à la glande corticosurrénale et la production de cortisol opère pour réguler métabolisme et maintenir l’homéostasie.

La phase d’épuisement :

Nous sommes dopés au stress et notre corps est stimulé lors de la production d’adrénaline ou en phase de résistance avec la production de cortisol. Lorsque les phases de résistance se multiplient ou se prolongent trop longtemps par un trop plein de stress au quotidien, notre système se dérègle complètement, ça devient donc un stress chronique.

Cette phase dite d’épuisement, provoque un manque de réaction du corps qui ne réagit plus, l’activité de nos cellules est fortement perturbée.

L’hyper activité cellulaire à répétition conduit à une trop grande production de déchets (les toxines) qui empêchent nos cellules de fonctionner à plein régime. Nous subissons alors l’anxiété, la dépression, la fatigue chronique, le problème digestif, les troubles du sommeil….

 

Dans cette nouvelle phase d’épuisement, le cortisol sature le cerveau et vous perdez le contrôle de la réaction du stress ;

  • les récepteurs du système nerveux central deviennent moins sensibles aux glucocorticoïdes (cortisol et cortisone), dont le taux augmente dans le sang ;

Le stress chronique :

A contrario, le stress chronique prend une autre dimension et devient une réelle pathologie.

 

Les douleurs chroniques (souvent non statiques) sont par définition persistantes et compromettent votre qualité de vie, votre bien être mais aussi votre niveau fonctionnel.

On peut évoquer des désordres digestifs, des troubles du sommeil, des atteintes physiologiques, des céphalées …

 

Continue ou récurrente les douleurs chroniques peuvent être le résultat d’une blessure, d’une intervention, d’une infection, d’un traumatisme, de gestes répétitifs et bien d’autres MAIS AUSSI ET SURTOUT LE STRESS …

Simplement gênantes voire invalidantes, ces douleurs chroniques vous font ressentir une douleur vive comme un coup de couteau, une sensation de brûlure ou parfois une douleur musculaire sourde.

Sensibilité ou douleurs au toucher des zones et la douleur peut augmenter suite à des mouvements. Souvent, la douleur chronique peut changer et s’intensifier au fur et à mesure de vos activités journalières.

Tous ces sujets entrainent inévitablement des dégâts de plus en plus fréquents, profonds et importants et ils sont bien souvent incontournables.

On peut voir également certaines études qui soulignent que les personnes présentant un stress chronique et confrontées à des situations de stress sur le long terme, présentaient un taux de mortalité plus élevé.

 

Le stress chronique n’est pas à négliger du tout et on doit lui accorder une attention très particulière.

 

Pour quelles raisons s’installe un stress chronique :

une période de stress extrême

Le burn out commence par. Elle est suivie par une fatigue, une impossibilité à faire obéir son corps, une déshumanisation de la relation à l’autre. Après avoir ressenti les émotions de façon excessive, la personne en « burnout » n’éprouve plus rien. L’épuisement moral la conduit à abandonner la totalité de ses activités.

Nos émotions sont parfois négligées et le prix à payer se résume par de lourdes souffrances psychiques et physiques et des conséquences dramatiques pour soi-même et vos proches.

Cette maladie pernicieuse, le stress, concerne particulièrement ceux qui s’occupent des autres avec une forte empathie mais aussi les hyperactifs et ceux qui aspirent démesurément à être reconnus dans leur travail. « Ils ne s’aperçoivent pas que le problème est un excès de travail, ils sont bosseurs et ont l’impression de tenir le coup », note le Dr François Baumann, médecin généraliste. « Il y a aussi une quête d’amour dans ce rythme de travail acharné, ajoute-t-il. Quand une personne travaille de 8 heures à 22 heures, c’est aussi une façon de chercher l’admiration et de se sentir aimé. »

« Un arrêt d’une semaine ou deux permet de s’investir sur autre chose que sur le travail. Les victimes de cette maladie professionnelle ont intérêt à entamer une thérapie pour comprendre pourquoi elles en sont arrivées là », conseille le Dr Baumann.

Toutes ces explications démontrent que cette pathologie est à prendre au sérieux !

Cet article a donc pour objectif de vous expliquer les multiples causes du stress.

De ce fait, en cas de non-traitement, ces douleurs peuvent devenir chroniques en limitant ainsi les activités et pouvant entraîner de multiples problèmes mécaniques, fonctionnels ou émotionnels.

 

Quelles sont les signes rapides du stress :

 

Les signes rapides, complications ou effets nocifs d’une présence de stress ou situation stressante :

 

  • Respiration rapide ;
  • Impact sur la santé mentale ;
  • Contractions musculaires ;
  • Augmentation de la fréquence cardiaque ;
  • Amoindrissement du système immunitaire ;
  • Développement des infections et des maladies,
  • Troubles ou pathologies digestives ;
  • Troubles de l’alimentation ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Troubles de la reproduction ;
  • Maux de tête ;
  • Douleurs musculaires ;
  • Difficultés d’endormissement ;
  • Etat négatif chronique ;
  • Irritabilité ;
  • Troubles de l’humeur ;
  • Dépression ;
  • Troubles musculo-squelettiques (TMS),
  • Signes et des symptômes émotionnels, mentaux et physiques ;
  • Surmenage ;
  • Perte d’estime de soi-même ;
  • Manque de confiance, inquiétude ;
  • Difficultés de prices de décisions ou faire des choix ;
  • Vertiges ;
  • Nausées ;
  • Fatigue intense ;
  • Maladies cardiovasculaires,

 

Le magnésium est également connu pour être bénéfique en cas d’état de stress, d’anxiété et de tension grâce à ses effets sur la relaxation musculaire. Il pourrait ainsi prévenir la spasmophilie (également appelée « hyperventilation ») grâce à son action sédative.

 

Votre organisme a besoin de cette supplémentation :

Le stress et l’anxiété augmentent considérablement nos besoins en magnésium.

Le monde actuel fabrique de plus en plus de stress et le nombre de personnes concernées par ce nouveau fléau est donc considérable. La crise sanitaire liée au covid-19 amplifie cette situation.

Les apports en magnésium sont insuffisants pour couvrir l’ensemble de nos besoins pour 70% des personnes et les études réalisées en France depuis 1977 le prouvent. Sur le court, moyen et long terme cela affecte la santé globale des individus.

Le vieillissement dégrade aussi l’assimilation et l’utilisation du magnésium.

Ce sont plus de 600 réactions biochimiques indispensables à notre santé et notre équilibre qui sont répertoriés.

La sérénité, la détente, le sentiment de paix intérieure, la vitalité, l’énergie sont indispensables pour faire face au quotidien et ce minéral, le magnésium, est un supplément alimentaire hautement indispensable.

Le magnésium est naturellement présent dans notre organisme à hauteur de 20-30g, pour 50-60% dans nos os qui sont une réserve de magnésium pour l’organisme.

 

On trouve aussi environ 20% du magnésium dans nos muscles et tout autant dans les cellules du système nerveux, du coeur, du foie, des globules rouges ..

 

Absorption et élimination du magnésium :

Le magnésium est absorbé après environ 6h00 par le corps lorsqu’il est apporté par les aliments et les boissons par le biais des intestins et ensuite par les reins via les urines mais aussi en cas de forte transpiration suite à un effort physique par exemple.

En couplant de la vitamine B6 et de la taurine au magnésium, les suppléments alimentaires augmentent nettement l’assimilation en favorisant également plusieurs prises dans la journée lors de chaque repas.

 

Le stress et le magnésium :

Plus nous sommes stressés et plus nous éliminons le précieux et indispensable magnésium, et c’est donc malheureusement un cercle vicieux puisque la déficience en magnésium nous rend moins capable de faire face aux multiples enjeux et problématiques de la vie moderne.

D’après une étude, le stress peut déclencher une décharge d’adrénaline qui provoque l’entrée massive de calcium au niveau des cellules nerveuses et musculaires pouvant ainsi entrainer l’élimination du magnésium hors des cellules. Se retrouvant dans la circulation sanguine ce magnésium sera alors éliminé par les reins.

 

Bienfaits du magnésium :

  • Stress, Angoisse, irritabilité, tensions musculaires, troubles du sommeil, troubles de l’endormissement, tremblements, Hypertension artérielle, régulation du rythme cardiaque, tension artérielle, bien-être mental-psychologique en favorisant la production de neurotransmetteurs, décontraction musculaire et évitement des crampes, relaxation car le magnésium participe à la régulation de notre influx nerveux, énergie car le magnésium favorise la transformation de nos aliments en énergie
  • Effet anti-âge (favorise la production des deux anti-oxydants les plus puissants dans l’organisme : le Glutathion et la mélatonine.
  • Diabète de type 2 (en améliorant la sensibilité de nos organes à l’insuline, (bien sûr il est important aussi d’améliorer votre alimentation)
  • Fonctionnement du cerveau : En soutenant la synthèse de neurotransmetteurs qui assurent l’équilibre, la joie, l’envie d’entreprendre etc…
  • Os (en permettant la transformation de la vitamine D en vitamine D active.)

 

Lorsque le déficit persiste, des troubles plus sévères peuvent alors arriver En cas de déficit persistant, des pathologies plus sévères peuvent se déclencher :

  • Cardiovasculaires, diabète de type 2, dépression, Vieillissement prématuré
  • Désordres digestifs, céphalées, troubles du sommeil, …

Ce qui favorise l’élimination du magnésium :

  • Le sport avec forte transpiration, Les diurétiques, le stress, l’alcool, les antibiotiques, le diabète de type 2, le vieillissement, Les aliments acidifiants (viande, charcuterie, sucre…), les maladies intestinales.

Stress et fascias :

L’intégralité de notre corps (nos cellules, nerfs, organes, muscles, tendons) baignent littéralement dans un liquide appelé la matrice extracellulaire et l’apport de magnésium est donc indirectement bénéfique pour nos fascias.

Il est primordial de faire une prévention efficace ou de traiter ces douleurs rapidement par le biais de la synergie de toutes les thérapies offertes par CVS Thérapies, fasciathérapie, auriculothérapie, posturologie, reset émotionnel auriculaire, gémmothérapie mais aussi et surtout un réglage alimentaire.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la fasciathérapie n’est pas une thérapie de la face, et elle ne s’adresse donc pas au visage mais aux fascias.

Le fascia est l’ensemble des tissus conjonctifs qui recouvrent toutes les parties du corps humain et il peut être la cause de nombreux troubles.

Cette thérapie manuelle des fascias « fasciathérapie » est une méthode spécifique de traitement des fascias qui joue un rôle essentiel pour notre santé mentale et physique dans:

 

– le maintien de l’unité fonctionnelle de notre corps ;

– l’implication des crispations dans le développement des maladies ;

– la relation corps/psychisme ;

– le toucher dans la relation de soin et utilisé comme un appui, un support, un soutien sur lequel le corps et l’ensemble de la personne peut s’appuyer pour relancer ses capacités d’autorégulation somatiques et psychiques.

 

Ces merveilleux tissus méritent bien d’être connu du grand public et du milieu de la santé car longtemps considéré comme un tissu de remplissage alors qu’il est en réalité un organe présent dans la totalité du corps humain.

Les fascias sont un véritable squelette intérieur souple et adaptable :

– ils se contractent comme des muscles ;

– interconnecté avec le système nerveux ;

– organe sensoriel le plus étendu du corps ;

– impliqué dans la douleur et la perception du corps ;

– contribue aux régulations biologiques et physiologiques ;

– assure la conduction et la transmission d’informations entre toutes les parties du corps ;

– contribuent à notre vie de façon silencieuse ;

 

De ce fait, nous vivons, bougeons, respirons, sentons, digérons, pensons avec en plus des émotions et nous tenons debout sans doute grâce à nos fascias.

 

UN FASCIA EN BONNE SANTE = UN CORPS QUI FONCTIONNE PARFAITEMENT BIEN + BIEN ETRE PHYSIQUE ET PSYCHIQUE

UN FASCIA CRISPE, TENDU OU RIGIDE = ORGANISME QUI PERD PIED ET FONCTIONS DEGRADEES

(tension émotionnelle et mentale, douleurs, gêne, fatigue, sensation de stress, contractures musculaires, troubles digestifs, douleurs physiques, anxiété)

En conclusion, la fasciathérapie que CVS Thérapies vous propose, est une approche thérapeutique qui étend le traitement manuel à l’ensemble du corps.

Rétablir les fonctions d’élasticité, de glissement, de plasticité et de contractilité est un enjeu essentiel pour votre santé et représente une priorité de traitement.

En plus de la fasciathérapie, nous vous accompagnerons dans le traitement global et indispensable de l’ensemble de votre corps avec l’auriculothérapie, le Reset Emotionnel Auriculaire (REA), la posturologie, la naturopathie.