« Les toxines engendrent des dégâts cellulaires quand elles s’accumulent et deviennent donc dangereuses pour la santé »

 

Nos modes de vie modernes, nous exposent à des molécules toxiques pour la cellule et inévitablement néfastes pour l’organisme.

Divisées en deux catégories : les toxiques et les toxines.

Qu’est-ce que les toxines ?

Les toxines perturbent et empêchent le bon fonctionnement de votre organisme et ces substances présentes en excès dans le corps proviennent de l’alimentation, de la pollution …

Ce sont le plus souvent des déchets issus du fonctionnement et du métabolisme des cellules, et donc internes contrairement aux toxiques qui sont des substances externes ingérées (amiante, tabac …) dites exogènes et en rapport avec notre environnement.

Les toxines sont des déchets fabriqués par notre organisme dont l’origine est ainsi appelée « andogène » et physiologiquement présentes dans l’organisme.

 

Quelles sont les sources des toxiques ?

Naturelles ou synthétiques :

Drogue, champignons toxiques, plantes, médicaments, pesticides, désherbant, polluants, conservateurs, sucreries, colorants, excitants, alcool, drogue, tabac, la fumée du tabac, les désodorisants non naturels, métaux lourds, le plomb, le mercure, les amalgames dentaires, antibiotiques, polluants de l’air, de l’eau, pesticides, cosmétiques, solvants, les peintures, les colles, herbicides, gaz d’échappement, détergents, les ondes électromagnétiques (ligne haute tension, wifi, téléphone mobile, écrans) rejets industriels, poisons, sucres, alimentation ou additifs alimentaires …

Tous ces polluants génèrent insidieusement des toxines dans notre organisme.

 

Il y aurait désormais plus de 60 000 types de molécules polluantes dans notre environnement !

Vous comprendrez aisément qu’il est impossible de ne pas être exposé ou inhaler ou ingérer ou fabriquer des molécules toxiques.

Accumuler des toxines est quasiment impossible mais c’est lorsqu’elles sont présentes en excès que votre corps vous donne des signaux.

Le risque zéro n’existe pas mais il est crucial de mettre toutes les chances de votre côté POUR NE PAS ACCUMULER CES TOXINES et provoquer cette intoxination ou encrassage cellulaire. Les surchages de toxines sont dangereuses et il faut impérativement tout mettre en œuvre pour les éviter.

 

Quelles sont les facteurs d’intoxination ?

C’est la surproduction de ces toxines qui crée cette intoxination et il faut donc éviter :

  • les excès alimentaires de sucreries, graisses cuites, aliments acidifiants, produits laitiers, alcools…).
  • des micro-organismes des différentes flores de l’organisme : foyers bactériens dentaires, parasites ou bactéries intestinales…
  • Une hyperprolifération de bactéries de putréfaction colique, produisant en excès des substances toxiques comme les cadavérines, la putrescine, les phénols…
  • Des déchets d’organites ou de cellules liés à des défaillances de processus spécialisés dans le recyclage ou l’inflammation.
  • Nous sommes dopés au stress et notre corps est stimulé lors de la production d’adrénaline ou en phase de résistance avec la production de cortisol. Lorsque les phases de résistance se multiplient par un trop plein de stress au quotidien, notre système se dérègle complètement.

Cette phase dite d’épuisement, provoque un manque de réaction du corps qui ne réagit plus, l’activité de nos cellules est fortement perturbée.

L’hyper activité cellulaire à répétition conduit à une trop grande production de déchets (les toxines) qui empêchent nos cellules de fonctionner à plein régime. Nous subissons alors l’anxiété, la dépression, la fatigue chronique, le problème digestif, les troubles du sommeil….

….

 

Comment fonctionnent les toxines ?

  • Elles sont filtrées et stockées dans les organes comme les reins, le foie ou les poumons.
  • Elles circulent dans le sang, logent dans nos graisses, la lymphe et nos liquides inter-cellulaires.
  • Il est donc vital de les désincruster pour redonner à votre corps toutes ses capacités de régulation.

 

Quels sont les signes les plus fréquents qui démontrent la présence excessive de toxines ?

 

– fatigue régulière ;

– Endormissement ;

– Nausées ;

– problème de peau (boutons, rougeurs, démangeaisons, tiraillements …) est l’un des premiers signes d’un excès de toxines ;

– problème de digestion avec les troubles digestifs tels que constipation, flatulences, soucis gastriques, gonflements, diarrhées…

– douleurs musculaires ou articulaires par suite d’inflammation des tissus ;

– Problème de concentration et dysfonctionnement des fonctions cognitives ;

– Problème de poids par l’accumulation des toxines dans les différentes sources ;

– Odeurs corporelles ;

– Perte des cheveux ;

– Ongles abimés ;

– Eruptions cutanées ;

 

Comment se débarrasser des toxines ?

Il est indispensable de ne pas avoir en excès ces toxines mais si ce n’est pas le cas il faut les éliminer pour rester en bonne santé :

  • Appliquer un réglage alimentaire ;
  • Boire beaucoup d’eau ;
  • Pratiquer une activité physique ;
  • Faire une cure détox consiste pour soutenir ou soulager les émonctoires pour les aider à mieux débarrasser l’organisme des toxines et toxiques qui l’encrassent ;
  • Manger des fruits et légumes saints qui contiennent des fibres et antioxydants qui neutralisent les toxines ;

 

Comment limiter les toxines ?

  • Eviter les excès ;
  • Avoir une alimentation équilibrée avec des produits non transformés, en évitant les plats préparés ;
  • Diminuer ou éliminer les stresseurs ou situations de stress ;
  • Prendre conscience de son hygiène de vie ;
  • Avoir un sommeil de qualité qui permet à vos organes de bien fonctionner et booster la détoxination ;
  • Bref, il faut limiter l’entrée des toxines dans votre corps car c’est une des solutions la plus logique :
    • Réduire dans son alimentation certains types d’aliments come les  additifs, sucres raffinés, mauvaises graisses, gluten, produits laitiers, alcool, qui sont souvent en cause.
    • En chassant de son environnement les sources de toxines.

Les émonctoires sont les organes qui sont impliqués dans l’élimination des toxines et toxiques :

5 émonctoires majeurs, organes ou tissus d’élimination

  • Le foie,élimine les déchets par la bile, c’est le plus important des émonctoires car il neutralise les substances toxiques.

Il pèse environ 1.5kg chez l’adulte et 1.5l / de sang passent par le foie toutes les minutes.

Il filtre, épure le sang, transforme et stocke les substances absorbées par le tube digestif, fabrique de la bille et la plupart des protéines.

C’est un des organes les plus polyvalents et complexes de l’organisme, le plus volumineux et ses fonctions sont, vitales pour l’organisme.

  • L’intestin,évacue les déchets par les selles.
  • Les reins,diluent et éliminent dans l’urine les substances filtrées du sang.
  • La peauqui rejette les déchets sous forme de sels par la sueur, mais également par le sébum, grâce aux glandes sudoripares et sébacées.
  • Les poumonset autres muqueuses de la sphère ORL, éliminant principalement sous forme gazeuse. Toutefois, ils peuvent éliminer certains déchets sous forme solide (glaires par exemple en cas de pollution excessive).

 

Ce sont des portes de sorties qui permettent de libérer les substances indésirables vers l’extérieur du corps.

 

Preuves de fonctionnement des émonctoires

Acné, eczéma, nez qui coule, toux, vomissement, diarrhée …

 

Toxine et fascias :

 

L’intégralité de notre corps (nos cellules, nerfs, organes, muscles, tendons) baignent littéralement dans un liquide appelé la matrice extracellulaire et l’apport de magnésium est donc indirectement bénéfique pour nos fascias.

 

Il est primordial de faire une prévention efficace ou de traiter ces douleurs rapidement par le biais de la synergie de toutes les thérapies offertes par CVS Thérapies, fasciathérapie, auriculothérapie, posturologie, reset émotionnel auriculaire, gémmothérapie mais aussi et surtout un réglage alimentaire.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la fasciathérapie n’est pas une thérapie de la face, et elle ne s’adresse donc pas au visage mais aux fascias.

Le fascia est l’ensemble des tissus conjonctifs qui recouvrent toutes les parties du corps humain et il peut être la cause de nombreux troubles.

Cette thérapie manuelle des fascias « fasciathérapie » est une méthode spécifique de traitement des fascias qui joue un rôle essentiel pour notre santé mentale et physique dans :

 

– le maintien de l’unité fonctionnelle de notre corps ;

– l’implication des crispations dans le développement des maladies ;

– la relation corps/psychisme ;

– le toucher dans la relation de soin et utilisé comme un appui, un support, un soutien sur lequel le corps et l’ensemble de la personne peut s’appuyer pour relancer ses capacités d’autorégulation somatiques et psychiques.

 

Ces merveilleux tissus méritent bien d’être connu du grand public et du milieu de la santé car longtemps considéré comme un tissu de remplissage alors qu’il est en réalité un organe présent dans la totalité du corps humain.

 

Les fascias sont un véritable squelette intérieur souple et adaptable :

 

– ils se contractent comme des muscles ;

– interconnecté avec le système nerveux ;

– organe sensoriel le plus étendu du corps ;

– impliqué dans la douleur et la perception du corps ;

– contribue aux régulations biologiques et physiologiques ;

– assure la conduction et la transmission d’informations entre toutes les parties du corps ;

– contribuent à notre vie de façon silencieuse ;

 

De ce fait, nous vivons, bougeons, respirons, sentons, digérons, pensons avec en plus des émotions et nous tenons debout sans doute grâce à nos fascias.

 

UN FASCIA EN BONNE SANTE = UN CORPS QUI FONCTIONNE PARFAITEMENT BIEN + BIEN ETRE PHYSIQUE ET PSYCHIQUE

UN FASCIA CRISPE, TENDU OU RIGIDE = ORGANISME QUI PERD PIED ET FONCTIONS DEGRADEES

(tension émotionnelle et mentale, douleurs, gêne, fatigue, sensation de stress, contractures musculaires, troubles digestifs, douleurs physiques, anxiété)

 

En conclusion, la fasciathérapie que CVS Thérapies vous propose, est une approche thérapeutique qui étend le traitement manuel à l’ensemble du corps.

Rétablir les fonctions d’élasticité, de glissement, de plasticité et de contractilité est un enjeu essentiel pour votre santé et représente une priorité de traitement.

En plus de la fasciathérapie, nous vous accompagnerons dans le traitement global et indispensable de l’ensemble de votre corps avec l’auriculothérapie, le Reset Emotionnel Auriculaire (REA), la posturologie, la naturopathie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *